ENTRE [ DEUX ] 2.0

Compagnie Stylistik • Abdou N’Gom
Danse hip-hop • 45 min • Tout public dès 6 ans

 

11 h 00
du 7 au 29 juillet
Jours impairs

 

 

 

 

 

 

Tarif plein : 13€
Tarif réduit : 9 €
Tarif enfant : 6 €

Création 2010 à la Maison des Métallos (Paris). Reprise 2.0 en résonance avec le Focus

«Afrique » du Festival d’Avignon

Ce solo d’une profondeur mouvante, et émouvante, à l’esthétique superbement travaillée parcourue de jeux d’ombres et de lumières, se laisse traverser par une partition sonore qui vise à l’épiderme et aux sens.
Abdou N’gom, homme bi-culturel, chorégraphe africain des Lumières et des lights, danseur à la corporéité virile et prégnante, offre dans cette pièce un partage de l’éprouvé, du sensible ; sa poétique en quête d’une intériorité particulière nourrit une identité gestuelle et chorégraphique charnelle, sensible au monde... La musique, troublante, explore des textures obsessionnelles entre voix additionnelles ethniques, mélodies électro et irradie une dramaturgie à fleur de peau alors que la lumière ombre, panse, griffe et décuple la silhouette de deux êtres qui ne se complètent pas forcément voire se contredisent. Plusieurs univers se mêlent ainsi inexorablement, imaginaires de l’autre en soi dans une tentative à reconquérir une unité perdue.

 

 La Compagnie Stylistik a été créée en 2006 par Abdou N’gom, danseur et chorégraphe d’origine sénégalaise.

Enraciné dans le hip hop contemporain, l’univers chorégraphique de cette compagnie lyonnaise s’est enrichi au fil des années de métissages, de nouvelles gestuelles porteuses de sens, et de multiples ouvertures à d’autres mouvances artistiques. Le propos qui inspire l’ensemble des pièces d’Abdou N’gom, artiste associé de la Maison de la Danse de Lyon, repose toujours sur une interrogation essentielle : la puissance de l’altérité comme source de renouvellement.Il travaille à révéler son écriture contemporaine et personnelle, généreuse, curieuse et empreinte de physicalité qui explore le sensé et le sensible. Parallèlement à son travail de création, Abdou N’gom affirme sa détermination à partager sa passion au travers d’actions de transmission et de sensibilisation nourries par cette idée centrale : la quête de l’Autre.


Chorégraphie & danse : Abdou N’gom • Regard extérieur : Kirsten Debrock • Conception plastique : Claire Rolland • Création lumière & régie générale : Lise Poyol • Création & arrangements musique : Damien Traversaz • Production : Cie Stylistik • Coproductions : Initiative d’Artistes en Danses Urbaines (Fondation de France ; Parc de La Villette, Caisse des dépôts, ACSE) • Prêt de plateau & accueil studio : Centre National de la Danse, Maison de la Danse (Lyon), Centre Chorégraphique Pôle Pik (Bron), La Croix-Rousse Centre de Création (Lyon), CDC Les Hivernales (Avignon), CDC le Pacifique (Grenoble), Le Théâtre Chorégraphique Contemporain (Lyon), Cadanse (Lyon), Toï-Toï le Zinc (Villeurbanne) • Soutiens : DRAC, Région Auvergne/Rhône-Alpes, Ville de Lyon, le Croiseur (Lyon), Pôle Pik (Bron), Association “Friends” de la Maison de la Danse (Lyon) • © Pascal Vilsans
 

 

Repeat 2.0  of Entre [Deux], to resonate with the 'Africa' focus of the 71st edition of the Avignon festival. This deep swaying and moving solo, with its superbly accomplished aesthetics of lights and shades effects, is inundated by the sound score aiming for the senses. Abdou N’gom, bicultural man, choreographer of the Lumières and of the spotlights, dancer with a masculine and potent corporeality, shares with us his world of feelings, emotions and sensibility. His corporeal poetry is on the quest for a particular kind of interiority and nourishes a gestural and carnal choreographic identity, sensitive to the world...The music, unsettling, explores obsessive textures between mélodies electro, ethnic additional voices. It radiate hyper-sensitive, dramatic art, while the light shades, heals, scratches and widens ten-fold the silhouette of two beings who do not complete each other and even contradict each other.

Multiple universes inexorably melt together, imagining the other in the self, attempting to rediscover a lost unity. The Compagnie Stylistik was created in 2006 by Abdou N’gom, Senegal born dancer and choreographer. Rooted in contemporary hip-hop, the choreographic universe of this dance company from Lyon has enriched itself along the years with new melting pots, new meaningful gestures and openings to other artistic movements. The point and the inspiration of Abdou N’gom's shows always lies on the essential question of alterity as a source of renewal. This artist, associated with the Maison de la Danse in Lyon, works to reveal his writing style, contemporary and personal, generous, curious and cast in physicality, exploring the sensible and the sensitive. Along with his creative work, Abdou N’gom asserts his determination to share his passion through awareness campaigns to convey this central idea : the quest for the Other.

LA PRESSE EN PARLE
”Abdou N’Gom a fait un triomphe en présentant un extrait de ce solo dans le cadre du festival Les
Hivernales. Il a magnifiquement composé cette pièce avec une danse très personnelle et une dramaturgie tenue de bout en bout. Toujours sous tension, il réalise un parcours sans faute, émouvant et riche où sa danse se déploie sans jamais devenir une performance mais où sa technique et son vocabulaire, issus du hip-hop, ne laissent pas indifférent. Sa présence s’impose au regard et nous porte dans un équilibre parfait le tout chargé d’une humilité qui caractérise cet artiste qui s’interroge et n’hésite pas à partager ses doutes. ”
FREEZMIX - Inès Louhichi

Visitez le Site de la Compagnie ici

.

Il faut hurler aux esprits. Sortir de son corps. Danser le trouble.
Piétiner. S’affronter.
S’envoler au-dessus de l’horizon.
Nègre noir dans la tourmente des couleurs et du soleil…

Stani chaine. Juin 2017
Prix International de la poésie francophone

ITINÉRANCES DANSES
Un parcours chorégraphique avec le Pôle Muséal d’Avignon

 

Entre [Deux] sera proposé pendant le Festival dans quatre espaces muséaux d’Avignon (musée Calvet, galerie Vernet, Petit Palais, musée Lapidaire) en lien avec l’exposition “Éclaireurs Sculpteurs d’Afrique” de la Fondation Blachère.

11h & 17h
Lundi 10 juillet - Musée Calvet ; Dimanche 16 juillet - Musée Calvet ; Mardi 18 juillet - Musée Lapidaire ; Jeudi 20 juillet - Petit Palais ; Samedi 22 juillet - Musée Lapidaire

 

Vendredi 14 juillet & Jeudi 20 juillet
Musée du Petit Palais
Palais des Archevêques
84000 - Avignon
11h et 17h 


La série « Les Gisantes » fait partie du cycle « Une Saison Au Sud-Soudan » qui aborde le génocide et l’esclavage des populations noires africaines du Soudan. Diagne Chanel révèle la cruauté de la guerre avec sa palette de couleurs naturelles et tendres, ocres et bleues, qui chante en contrepoint une chanson douce dont on ne sait si elle sublime l’horreur ou la souligne, laissant l’atrocité à distance convenable.

Entrée libre sans réservation
Renseignements : 04 90 86 44 58 
musee.petitpalais@mairie-avignon.com

Durée : 20 minutes environ

76 sculptures de trente artistes d’Afrique et de la diaspora sont exposées du 19 mai 2017 au 14 janvier 2018.El Anatsui, Yinka Shonibare MBE, Wim Botha, Moustapha Dimé, Ndary Lo, Diagne Chanel, Ousmane Sow, Andries Botha...

1/1

 04.90.86.01.27

Théâtre de la Danse / Golovine - OFF DANSE - Danse Association • 1 bis rue Sainte-Catherine 84000 Avignoncontact@theatre-golovine.com  Licence n°1-1101104

SUIVEZ-NOUS

  • Twitter
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • Pinterest
  • YouTube